A PROPOS DE NOUS

QUI SOMMES-NOUS ?

L’ASBL Service Laïque d’Aide aux Justiciables de la Province de Hainaut a été créée en 1990. L’Assemblée Générale et le Conseil d’administration fixent, dans le cadre des missions qui leur sont confiées par les pouvoirs publics, les priorités d’action mises en œuvre par les intervenants psychosociaux

NOTRE MISSION :

L’ASBL a pour but d’étudier, d’organiser, et de mettre en œuvre les moyens susceptibles d’apporter une aide psychosociale, culturelle et de formation aux personnes confrontées à un fait qualifié d’infraction. Ces buts sont poursuivis dans un esprit de parfaite tolérance, c’est-à-dire abstraction faite de toute considération d’ordre politique, religieuse, philosophique, linguistique ou encore basée sur le sexe, l’ethnie ou la nationalité.

NOUS INTERVENONS SUR LES VILLES SUIVANTES :

Tournai, Antoing, Ath, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Celles, Comines, Ellezelles, Estaimpuis, Flobecq, Frasnes-lez-anvaing, Leuze-en-Hainaut, Lessines, Mont de l’Enclus, Mouscron, Pecq, Péruwelz, Rumes.

POUR QUI ?

Notre service s’adresse à toute personne confrontée aux conséquences d’une infraction pénale.

POURQUOI ?

L’équipe se donne les moyens d’aider la personne à parvenir à un niveaux suffisamment satisfaisante de qualité de vie.

COMBIEN ?

Nos interventions sont confidentielles et gratuites.

Actualités

Atelier artistique

Atelier artistique

Vous êtes professeur, artiste, passionné en peinture, dessin ou autres techniques?
Vous êtes prêt à partager votre passion avec d’autres?
Nous avons besoin de vous!

Prenez contact avec nous !

logo_FSE+wallonie+FWB SLAJ

NOS SERVICES

Service aux Justiciables

Public

  • Toute personne (adulte et adolescent) victime d’infraction pénale ainsi que ses proches.
  • Toute personne (adulte et adolescent) auteur d’infraction pénale ainsi que ses proches.

Accueil

L’accueil est un dispositif mis en place par le service pour recevoir la personne dans les plus brefs délais, suite à l’introduction de sa demande. Le but visé par les professionnels lors de l’entretien d’accueil est avant tout de faire le point sur la situation de la personne, tant au point de vue social que psychologique, médical et juridique. La sphère familiale, le réseau social ainsi que la filière d’accès de la personne seront également investigués. L’entretien d’accueil est donc réalisé par un professionnel du service. Par la suite, la situation de la personne sera analysée lors de la concertation hebdomadaire qui réunit les membres de l’équipe. Celle-ci décide alors de la suite la plus adéquate à proposer (suivi individuel social ou psychologique, co-intervention psychosociale, accompagnement familial ou de couple, (ré)orientation vers des collaborateurs extérieurs). Lorsqu’un accompagnement est proposé au sein du service, un contrat est signé par les deux parties.

Accompagnement psychosocial

Nous proposons un accompagnement individuel et/ou familial dans un cadre confidentiel. Ces services s’adressent aux personnes présentant un trauma, aux personnes en endeuillées, aux personnes confrontées à une perte, et aux personnes victimes de violence conjugale. De plus, l’accompagnement social s’adresse aux personnes qui se posent des questions par rapport au logement ou concernant le domaine juridique. Les intervenants psychosociaux travaillent également en réseau et sont régulièrement amenés à collaborer avec des services extérieurs. Enfin, il est important de préciser que dans le cas où un adolescent souhaiterait bénéficier d’un accompagnement psychologique et/ou social, les professionnels proposent de rencontrer la famille au moins une fois.

Bureau du Slaj

Ateliers d’expression

Il s’agit d’un module de 6 ateliers d’expression destiné à un public déterminé par le service (adolescentes, femmes victimes de violences). En effet, les ateliers sont créés en fonction des demandes et la participation à l’un d’entre eux est complémentaire à un accompagnement individuel. Le but de ces ateliers est avant tout de travailler sur la gestion des émotions, l’estime de soi et la communication non violente en utilisant les bénéfices du travail en groupe, c’est-à-dire le partage et l’échange avec autrui. Pour ce faire, nous nous basons sur les techniques de l’art-thérapie, c’est-à-dire une manière de s’exprimer autrement qu’avec l’usage de la parole. Des médias, tels que le photolangage, la musique, les odeurs, le goût, le collage, et la terre glaise sont utilisés. De plus, les techniques de la thérapie brève sont également utilisées (travail sur les peurs et la colère, le recadrage, la définition de l’objet). Les ateliers d’expression sont composés de groupes fermés qui accueillent entre 4 et 8 participants maximum. Ils sont animés par deux professionnels du service.

Service aux Détenus

Public

  • Auteur d’infraction pénale privé de liberté et proches.

Accueil

L’accueil est un dispositif mis en place par le service pour recevoir la personne dans les plus brefs délais, suite à l’introduction de sa demande. Le but visé par les professionnels lors de l’entretien d’accueil est avant tout de faire le point sur la situation de la personne, tant au point de vue social que psychologique, médical et juridique. La sphère familiale, le réseau social ainsi que la filière d’accès de la personne seront également investigués. L’entretien d’accueil est donc réalisé par un professionnel du service. Par la suite, la situation de la personne sera analysée lors de la concertation hebdomadaire qui réunit les membres de l’équipe. Celle-ci décide alors de la suite la plus adéquate à proposer (suivi individuel social ou psychologique, co-intervention psychosociale, accompagnement familial ou de couple, (ré)orientation vers des collaborateurs extérieurs). Lorsqu’un accompagnement est proposé au sein du service, un contrat est signé par les deux parties.

Accompagnement psychosocial

Les trois temps de la détention

Préventive : Accompagnement psychosocial dans la recherche d’une alternative à la détention préventive et sauvegarde des acquis sociaux.

Condamnation : Aménager le temps de la détention d’un point de vue social et/ou psychologique.

Fin de détention : 

* Travail axé sur le projet de sortie et concernant les points suivants : le logement, l’activité professionnelle ou de formation, les loisirs, le suivi psycho-médico-social externe, et l’indemnisation des parties civiles.

* Permission de sortie, congé pénitientiaire ainsi que toutes formes d’alternatives à la détention : Contribuer à une intégration sociale durable.

Mission lien parents-enfants

L’équipe analyse toute demande en rapport avec la création ou la restauration du lien parents-enfants. Le travail est réalisé en collaboration avec les mères des enfants, les enfants eux-mêmes, et les institutions concernées. Une collaboration est également mise en place avec les instances des services d’aide à l’enfance. Le but ultime de la mission lien est d’aboutir à une visite des enfants au sein de la prison. Les visites des enfants à leur père sont encadrées par un professionnel du service. Pour les familles qui ne peuvent effectuer les déplacements, un partenariat est établi avec le service Itinérance Croix-Rouge et une navette se charge de conduire les enfants à la prison.

Coordination locale des activités extérieures – Prison de Tournai

La coordination des activités extérieures, en collaboration avec la Direction, permet la concrétisation de projets sportifs, culturels, créatifs et formatifs au sein de la Prison de Tournai (exemples : plateforme d’insertion socioprofessionnelle, permis de conduire, etc.).

Projet SYLLEPSE

Le projet Syllepse vise à favoriser une réinsertion active des personnes privées de liberté.
Pour atteindre cet objectif, un accompagnement structuré est proposé aux personnes en détention, afin de développer leurs compétences sociales dans les domaines relationnel, social, économique et symbolique.
Le programme proposé aux stagiaires leur permettra, à travers d’activités collectives et d’entretiens individuels, d’évoluer sur une trajectoire de formation en termes de savoir-être et de savoir-faire en vue de préparer de manière optimale une insertion sociale et professionnelle durable.

Visualiser l’affiche du projet : Affiche Syllepse

NOS éQUIPES

Service d’Aide Sociale
aux Justiciables :

Desmecht Eddy
Directeur – Coordinateur

Angélique Ingabire R.
Assistante administrative

Blave Virginie
Accompagnement psychosocial
Chef de projet accueil
Chef de projet accompagnement psychologique

Pondeville Maëlle
Accompagnement psychosocial
Chef de projet violences entre partenaires

Van Durmen Virginie
Accompagnement psychosocial
Chef de projet accompagnement social
Chef de projet public jeune
Chef de projet atelier d’expression

Thiam Raamata
Chargée de projet Syllepse
Fonds Social Européen

Service d’Aide Sociale
aux Détenus :

Desmecht Eddy
Directeur – Coordinateur

Angélique Ingabire R.
Assistante administrative

Blave Virginie
Accompagnement psychologique
Chef de projet accueil
Chef de projet accompagnement psychologique

Pondeville Maëlle
Accompagnement social
Chef de projet accompagnement social

Wautelet Aurélie
Coordination activités extérieures

Delitte Manon
Chef de projet Mission Lien

Autres compétences

  • Art-thérapie.
  • Gestion de projets.
  • L’hypnose thérapeutique éricksonienne.
  • Méthodologie d’intervention dans le champ de l’adolescence et de la jeunesse.
  • Mouvements Alternatifs en Thérapie et Hypnose.
  • Thérapie orientée vers la solution.
  • Violences entre partenaires.

"Intéressé par un stage dans notre service ?
Envoyez votre CV ainsi que votre lettre de motivation à l'adresse courriel"

secretariat@slaj-wapi.be

quelques chiffres

Interventions
villes couvertes
ans d'expérience
Personnes pour vous aider

F.A.Q

1. Combien coûte une consultation psychologique et/ou sociale ?

Les services que nous offrons sont totalement gratuits.

2. Que puis-je faire si je ne souhaite pas porter plainte contre l’auteur des faits ?

Vous n’êtes pas obligé(e) de porter plainte pour bénéficier de nos services.

3. Faut-il obligatoirement être âgé de 18 ans pour bénéficier de vos services ?

Non. Cela n’est pas obligatoire. Nos professionnels proposent également leurs services aux adolescents. Cependant, une rencontre avec les parents de ces derniers est proposée.

4. Puis-je me rendre spontanément dans vos bureaux ou suis-je obligé de passer un coup de téléphone avant de me présenter ?

Vous pouvez vous présenter sans démarche préalable durant nos heures de permanence.

5. Je suis victime de violence conjugale et je souhaite parler de mes problèmes ou demander des conseils par rapport aux procédures judiciaires qui existent. Mon/ma partenaire sera-t-il/elle mis(e) au courant que je bénéficie de vos services ?

Non. Nos interventions sont confidentielles.

6. Les professionnels de votre service réalisent-ils des expertises psychologiques ?

Non. Les professionnels du service ne réalisent aucune expertise.

7. Mon/ma partenaire est incarcéré(e) pour faits de mœurs. Puis-je malgré tout bénéficier d’un accompagnement psychologique et/ou social ?

Oui. Nos services s’adressent également aux proches de détenus et nos professionnels font abstraction de tout jugement personnel.

8. Je suis à mobilité réduite et je suis dans l’incapacité de parcourir de longues distances ou de me déplacer. Est-il possible de rencontrer un professionnel du service dans un local proche de mon domicile ?

Oui. Les professionnels peuvent vous rencontrer dans un endroit proche de chez vous.

9. Si je suis contraint(e) de m’absenter au travail/à l’école pour assister aux rendez-vous, est-il possible de recevoir une attestation ?

Oui. Les professionnels peuvent vous fournir une attestation.

10. Je travaille/j’ai cours jusque 16h et il m’est impossible de m’absenter. Puis-je bénéficier d’un rendez-vous au-delà des horaires de bureau ?

Oui. Les rendez-vous sont convenus avec vous selon les disponibilités communes.

11. Votre service offre-t-il une aide financière dont je peux bénéficier ?

Non. Notre service n’offre aucune aide financière mais les professionnels peuvent vous relayer vers d’autres services qui pourront vous en proposer une si votre situation le permet

12. J’aimerais rencontrer des personnes qui ont vécu la même chose que moi, cela est-il possible au sein du service ?

Oui. Des ateliers d’expression sont régulièrement mis en place au sein de notre service. Il est donc possible, pour les participants, d’échanger avec d’autres personnes qui ont rencontré les mêmes difficultés.l.

CONTACTEZ-NOUS

  • Permanence des services

  • Ouvert du lundi au vendredi
  • de 08h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h30

Information de contact

Facebook

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

shop giày nữthời trang f5Responsive WordPress Themenha cap 4 nong thongiay cao gotgiay nu 2015mau biet thu deptoc dephouse beautifulgiay the thao nugiay luoi nutạp chí phụ nữhardware resourcesshop giày lườithời trang nam hàn quốcgiày hàn quốcgiày nam 2015shop giày onlineáo sơ mi hàn quốcshop thời trang nam nữdiễn đàn người tiêu dùngdiễn đàn thời tranggiày thể thao nữ hcm